Le chemin de guérison. Qui n’en finit jamais. Parfois le découragement guette. Je n’en peux plus de tant d’émotions, de tant d’événements incontrôlables surprenant, fatiguant, de devoir pousser, mettre de l’énergie pour ancrer et donner forme à mes idées, mes envies, dans la matière.

C’est fatiguant. Épuisant même.

Alors ressent cet épuisement, cette fatigue. Adopte la posture, la forme, le geste, le mouvement. Laisse ton corps exprimer cet épuisement. Laisse les mémoires d’épuisement, de frustration, monter en toi. Accueille laisse ton corps faire. Dépose toi sur le sol, à même la terre, comme une crêpe s’il le faut. Et pourquoi pas ?

C’est vrai que la société, l’école, nos parents, notre éducation ne nous ont pas donné cette marche à suivre en cas de découragement. Nous avons pour l’habitude d’être soutenu, motivé. On nous démontre par A + B pourquoi en fait “si, c’est en train de marcher, de fonctionner, il faut prendre du recul, un peu de repos, continuer !”.

Mais dans l’instant, de quoi le corps a-t-il besoin ? De quoi l’être a-t-il besoin ? Quel est l’appel ? Quelle émotion cherche à s’exprimer ? Le découragement et la tristesse ? La fatigue ?

Alors laisse ces émotions s’exprimer d’elles-mêmes. Conscience témoin. Etat de méditation. Regarde toi en train de vivre ce que tu es en train de vivre. Laisse le vivre en toi. Accueille tes sensations physiques. Laisse les évoluer. Accueille les mouvements spontanés de ton corps. Laisse faire et laisse vivre. Continue de laisser évoluer. Accueille. Laisse vivre. Continue, c’est exactement ça que ton corps a besoin de vivre. Fais conscience à son intelligence qui sait déjà où elle t’emmène. Accueille et continue d’accueillir. C’est l’Alchimie Émotionnelle.

Au bout de ce voyage, là encore, laisse le mouvement t’emporter, se dérouler de lui même. Au fond de ce gouffre abyssal : cette émotion qui s’exprime pour se guérir d’elle même. Au bout, il y aura un autre mouvement. Une poussée vers le haut. L’énergie, entendue, accueillie, écoutée, respectée, qui poussera de nouveau. En sens inverse. Et qui te poussera à te relever. Un nouvel élan. Qui émerge de lui même lorsqu’il est prêt. Lorsque le corps a suffisamment dit ce qu’il avait à dire.

L’émotion est un élan naturel et spontané du corps et de l’âme pour guérir. Accueillie et respectée, reconnue et vécue, elle se libère d’elle même. L’énergie de vie revient. L’élan vital. La force tranquille. Et avec elle l’intuition, l’énergie, la spontanéité, la créativité, le sens, la joie, la paix, simple et nette.

Bienvenue en toi, de nouveau, avec toute la force qui t’anime.

Soul Body Poem

Accompagnement Thérapeutique
Massages
Écologie Intérieure

06 52 53 18 32